Une porte se ferme et une autre s'ouvre

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

 

Combien de fois avez-vous entendu ces derniers jours ? : « Pfffiou… c’est déjà la fin de l’année, ça a filé à toute vitesse, je n’ai rien vu passer. »  Peut-être l’avez-vous dit vous-même, à vos amis, vos collègues ou votre voisin ?

N’est-ce pas frustrant de se dire que le temps nous a filé entre les doigts ? Qu’il ne reste plus rien de l’année qui vient de s’écouler, si ce n’est un parfois cruel + 1 à notre âge ?

Depuis quelques années déjà, je n’ai plus ce sentiment. C’est, je pense, parce que je m’efforce de profiter de chaque instant. Mais surtout parce que je fais de la fin de l’année un rite de passage. Je prends le temps de faire un bilan ; regarder en arrière me permet de mieux me projeter vers l’année commençante. Je clos un cycle et je ferme la porte, avant d’en ouvrir une nouvelle, en pleine conscience.

Alors je souhaitais partager cela avec vous, pour que vous puissiez, avant le champagne et les cotillons, prendre ce temps important pour créer vos fondations de l’année à venir.

 

 UNE PORTE SE FERME ET…

UNE AUTRE S’OUVRE 

 

Voilà les questions que je me pose et les sujets que je creuse à la fin du mois de décembre. Vous pouvez bien sûr en ajouter d’autres qui vous semblent essentiels, ou en enlever certains qui vous mettent mal à l’aise.

Encore une fois, le principe sur ce blog est : aucune recette toute faite, mais chacun pioche ses ingrédients, au gré de son histoire, de sa sensibilité ou de ses envies.

Démarrons ^_^

 


Quels sont les enseignements hérités de vos 3 plus grandes épreuves de cette année ?

Même si cela peut vous sembler un peu abrupt, je vous conseille de commencer par cette question-là.

D’abord car spontanément, les épreuves feront parties des premières choses qui vous viendront en tête, le mental est ainsi fait. Ensuite, parce que lorsque vous êtes en plein dans ces épreuves, vous ne prenez pas forcément le temps de les regarder avec recul, a posteriori. La fin de l’année vous offre justement cette occasion-là.

Alors qu’avez-vous appris de vous en traversant ces épreuves-là ? Qu’avez-vous appris des autres ? Que ferez-vous autrement la prochaine fois ?

 


Quelles sont vos 3 à 5 plus belles réussites de cette année ?

De quoi êtes-vous fier ?

Cela peut être à propos d’une relation, d’un apprentissage, d’une activité que vous avez démarrée ou poursuivie, d’un succès professionnel, d’une habitude que vous avez initiée ou dont vous vous êtes séparée, même tout dernièrement.

Qu’est-ce qui vous fait dire : oui, ça je l’ai fait et je l’ai fait de mon mieux ?

 


Citer les 3 personnes qui vous ont rendu heureux cette année ?

Cela peut être un membre de votre famille, votre amoureux ou amoureuse, un ami, ce collègue qui vous fait rire tous les jours, votre animal de compagnie…

Rappelez-vous de ces moments délicieux passés avec eux, rappelez-vous de leur présence ou de leur soutien à des moments clés pour vous. Replongez-vous dans les sensations que cela vous a procurées ; et savourez.

Et pour prolonger cette sensation, vous pouvez même leur dire lors d’un tête à tête, par téléphone ou même par écrit. Dites-leur à quel point ils ont été importants pour vous, ce qu’ils vous ont apporté et ce que vous avez ressenti. Vous leur ferez assurément passer une très belle fin d’année ♥

 


Y-a-t-il des éléments (comportements, personnes, activités, pratiques) que vous avez à lâcher pour vous sentir mieux ?

Nous parlons là de ce que vous faites par obligation, pour faire plaisir à untel, par habitude, ou juste pour faire bien.

Nous parlons aussi des personnes que vous côtoyez parce que vous les connaissez depuis des années, mais qui pour autant vous font vous sentir mal à chaque fois que vous les voyez.

Si vous aviez complètement le choix, qu’arrêteriez-vous ?

Parce que nous avons toujours le choix. Toujours. Il faut simplement être prêt à en accepter les impacts.

Alors essayez de citer au moins 3 éléments.

 


A contrario, quels sont les 3 à 5 éléments que souhaitez absolument poursuivre parce qu’ils vous font vous sentir bien ?

Là encore, cela peut s’agir d’activités, de comportements ou autre. Qu’avez-vous aimé faire cette année ? Qu’est-ce qui vous a procuré du plaisir ?

Danser ? Faire du footing ? Sourire à toutes les personnes que vous avez rencontrées le matin ? Méditer ? Vous lever tôt ? Vous lever tard ? Lire des polars ? Regarder des films à l’eau de rose ? Jouer aux petits chevaux ? Cuisiner ?!?

 

 

Maintenant prenez une feuille de papier, un crayon et notez-y les réponses à chacune de ces questions. Je me fixe personnellement un minimum de 3 réponses à chaque question, mais vous pouvez bien sûr en mettre plus en fonction de ce qui vous vient à l’esprit. Par contre, s’il vous en vient moins, continuez de vous interroger, rentrez un peu plus à l’intérieur de vous, car ce bilan est important.

J’aime ensuite prendre un temps pour ressentir de la gratitude. Si vous tenez un carnet de gratitude ou avez rempli un pot de gratitude comme je le fais moi-même, relisez-en le contenu à ce moment-là.

Puis remerciez. Pour tous ces merveilleux cadeaux, pour les personnes autour de vous, pour vos activités, vos prises de conscience et les leçons que la vie vous a permis d’apprendre. Car tout est parfait, tout est équilibre. Dites au revoir à cette année et tournez-vous maintenant vers la suivante, l’esprit clair et le cœur plus léger.

 

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

 

Cadeau bonus

Pour ceux que cela tente, vous pouvez décider de démarrer la nouvelle année en posant une intention ou en vous fixant des objectifs. Personnellement, me fixer des objectifs me sert de guide. Je me mets ainsi en situation d’agir plutôt que de subir.

Et vous ? Que voulez-vous faire de cette année ? Que voulez-vous accomplir ? Qu’est-ce qui vous rendra fier de vous dans 1 an ?

Vous pouvez réfléchir à cela et vous fixer des objectifs au niveau de votre épanouissement personnel, en amour, au niveau de votre famille, de votre santé, de votre façon de contribuer, de vos finances ou de votre métier.

Je vous conseille de formuler vos objectifs au présent et de manière positive. Pour prendre un exemple, une formulation du type « Je m’amuse et prend du plaisir en chaque chose » a bien plus d’impact que « j’aimerais arrêter de râler et faire autre chose que m’ennuyer tout le temps ».

Relire régulièrement vos objectifs, voire les écrire chaque jour pendant quelques jours, vous permettra de les ancrer en vous facilement. Ainsi, dès que vous serez confronté à une situation de vie en lien avec un de vos objectifs, ils vous reviendront naturellement en tête, ce qui vous aidera à agir en adéquation.

Voilà, vous avez maintenant tout en main pour finir cette année en beauté ; et croyez-en mon expérience, le jeu en vaut la chandelle ^_^

Une porte se ferme et une autre s'ouvre

Petit avertissement : l’idée n’est pas de reprendre cette liste à la fin de l’année prochaine et de vous flageller car vous n’avez pas fait si ou ça. D’abord parce que la culpabilité ne sert pas à grand-chose dans ce contexte, et ensuite car vos objectifs évoluent, en même temps que vous.

Pour me remémorer cela, j’aime à rappeler cette citation de Confucius « Le bonheur n’est pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir ».

Je vous souhaite à tous une belle alternance de moments de partage et de moments pour vous. Nos Ingrédients du Bonheur se met en pause pendant les fêtes, le temps de faire son propre bilan. Je vous donne rendez-vous à la rentrée ^_^

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

˜

Racontez-nous en commentaire ce que cela vous a

˜

fait de réaliser ce petit exercice ! 

 

Parce que le bonheur, ça se décide 🙂  , suivez les publications de Nos Ingrédients du bonheur sur les réseaux sociaux :

Écrit par Adé

    10 commentaires

  1. sylvie5a 27/12/2016 at 05:43 Répondre

    Je viens de découvrir ce bel article sur la page de Laurie, et, au calme, je viens de poser mon bilan par écrit, une excellente façon de démarrer la journée et cette dernière semaine de travail de l’année!
    Merci Adé, pour ce bon moment!

    • Adé 27/12/2016 at 06:25

      Avec grand plaisir Sylvie. Merci à toi d’être passée à l’action et d’avoir posé cela par écrit. C’est un beau cadeau que tu viens de te faire 🙂

  2. Sinaëlle 24/12/2016 at 14:28 Répondre

    Drôle de coïncidences ? Juste après avoir lu ton article, je reçois une newsletter de Ana Sandrea sur le même sujet, ou les questions sont un peu différentes tout en étant similaires, les voici 🙂

    Afin de clôturer l’année en beauté et passer au cycle suivant:

    Qu’est ce que je peux laisser partir pour pouvoir commencer l’année 2017 d’une manière plus légère ?
    Quelle décision puis-je prendre pour me rendre la vie plus belle à partir de maintenant ?
    Quelle action m’inspire pour mettre plus de fluidité dans mon existence ?
    Comment je peux célébrer davantage le cadeau qu’est la vie ?

    • Adé 24/12/2016 at 14:38

      J’adooooooore, merci de ce partage Sinaëlle !

      J’aime beaucoup celle-ci : Quelle action m’inspire pour mettre plus de fluidité dans mon existence ?

      La Vie est faite de belles synchronicités. Merci de nous en faire la démonstration ici Sinaëlle 🙂

  3. Sinaëlle 24/12/2016 at 14:05 Répondre

    Voila une belle source d’inspiration, merci Adé ! Une feuille, un crayon et c’est parti !

    • Adé 24/12/2016 at 14:10

      Mais de rien Sinaëlle 🙂 Au boulot maintenant 😉

  4. Laurie 19/12/2016 at 19:42 Répondre

    Coucou Adélaïde !!! En effet, je vois que nos articles sont très connectés cette semaine… 🙂
    Je vais d’ailleurs le partager sur ma page car il est très intéressant et complète parfaitement le mien.
    Plein de bisous et belle semaine remplie de bonheur !!! 🙂

    • Adé 20/12/2016 at 10:33

      Effectivement Laurie, j’ai moi aussi beaucoup aimé le tien 🙂
      Plein de bisous et belle semaine à toi aussi 🙂 🙂 🙂

  5. Fruchard 17/12/2016 at 01:05 Répondre

    OK…. demain j’imprime cet article…. ce très bel article, afin de le relire…. et de l’appliquer-) MERCI!

    • Adé 17/12/2016 at 01:52

      Quelle jolie résolution !!! Je viens de le finir, et cela remet vraiment chaque chose à sa place. Bon bilan 🙂

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire