Une crise de la quarantaine ?

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

Lorsque j’ai commencé à parler à mon entourage du blog sur le bonheur que j’étais en train de construire, je m’attendais à être questionnée sur plein de choses : le choix de mon sujet, le déroulement des entretiens, l’aspect final de mon blog, si je faisais cela par mes propres moyens ou si je décidais de me faire aider par des professionnels, pourquoi je voulais diffuser mes vidéos… Mais finalement, les toutes premières questions étaient : Qu’est-ce qui t’as décidé à faire cela ? Comment est né Nos Ingrédients du Bonheur ?

Je dois vous avouer, que la première fois, j’ai été quelque peu désarçonnée. Bon, pour être honnête, la fois suivante aussi. Elle n’est pas facile cette question. D’ailleurs, mes premières réponses ressemblèrent à un détournement du style : « Euh… c’est une bonne question ! Tu crois qu’il faudra que je l’explique sur mon blog ?!? »

Bien sûr que je dois l’expliquer dans mon blog ! Je ne comprends même pas que cela ne me soit pas venu à l’esprit. Comment puis-je demander aux autres de s’exposer dans des entretiens avec moi, si moi-même, je ne suis pas capable de le faire avec eux et avec vous ?

Parce que je crois qu’il y a matière là-dedans à capter quelques sources de bonheur, je vais donc vous raconter la naissance de « Nos Ingrédients du Bonheur », comment le projet a émergé, de quelle manière les idées se sont mises en place et ajustées au fur et à mesure, ce que j’ai mis en œuvre et comment je me suis préparée pour vous mettre à disposition ce blog aujourd’hui. Cela se présentera sous forme d’une série de plusieurs articles, dont celui-ci est le premier ^_^

Rejoignez-moi et passons derrière les coulisses de Nos Ingrédients du Bonheur.

 

∴ UNE CRISE DE LA QUARANTAINE

AVANT L’HEURE ? 

 

Je n’ai pas encore l’âge de la fameuse crise de milieu de vie, mais j’imagine que ce par quoi je suis passée s’y apparente.

En l’espace de 2 ans, je me suis séparée, ai vécu seule pour la première fois, expérimenté la garde alternée, réaménagé mon appartement & changé de boulot… Une vraie révolution !

Un sacré chamboulement même, et je suis passée par toutes les phases possibles, du regret à une exaltation intense, avec bien sûr entre ces deux extrêmes, toute une palette d’autres émotions plus ou moins nuancées.

Mais malgré tous ces changements, il subsistait comme un vide, ou plutôt une question rémanente : et maintenant, je fais quoi ?

Vous la posez-vous souvent cette question ? Parce que moi, elle m’a accompagnée plusieurs mois, se faisant plus ou moins présente en fonction des périodes. Non pas que je n’avais rien à faire ! Pour mon plus grand bonheur, je passais plus de temps que jamais avec ma fille. Mon appartement réclamait mon attention pour les tâches du quotidien que je devais désormais gérer seule. Je redécouvrais les joies d’une vie sociale active, les soirées entre amis et les sorties jusqu’à l’aube. Côté boulot, je m’acclimatais à mes nouvelles fonctions. Moi qui avais toujours managé de grosses équipes, je savourais la chance d’avoir une petite équipe à gérer, ce qui me permettait enfin d’être dans la réflexion, plutôt que dans le trop habituel action – réaction.

Mais malgré tous ces changements personnels et professionnels, il y avait une petite voix dans ma tête qui continuait de me dire : non mais attends, tu ne veux quand même pas que ta vie ressemble à ça ?!? Tu n’as pas tout quitté pour reprendre le même train-train ? Que veux-tu vraiment faire ? Qu’est-ce qui te passionne ?

 
 Qu’est-ce qui est important pour moi ?

Faites-vous partie de ces gens qui ont une passion ? J’avoue que moi, non. Je suis toujours fascinée quand j’écoute untel me parler avec ferveur de course à pied, telle autre de son amour pour la guitare ou tel autre du plaisir qu’il prend à mitonner des petits plats.

Le terme de touche-à-tout me définit bien. J’aime plein de choses, mais aucune suffisamment pour en faire une passion.

Mais je me demande aussi si je me suis autorisée jusque-là à faire ce qui me faisait envie. Me suis-je une seule fois demandé ce qui était réellement important pour moi ? Encore un vaste sujet de réflexion…

Qu’est-ce que j’apprécie vraiment ?!?

Tout d’abord, ce que j’aime le plus c’est partager des moments avec les gens que j’aime et tout particulièrement ma fille ♥

Ensuite :

  • Rire, prendre du plaisir en chaque chose, profiter de la vie
  • Les contacts humains, l’échange et le partage
  • Écrire, certainement aussi car je lis beaucoup
  • Faire de la photo, et particulièrement trouver l’angle parfait pour tel ou tel plan
  • Apprendre plein de trucs nouveaux tout le temps

Ce n’est pas avec cette liste à la Prévert que je vais me trouver une passion, mais elle a le mérite d’exister !

Désormais, je dois me demander comment cette addition de préférences peut faire la différence ? Comment cela peut donner une autre direction à ma vie ?

 

Et si je mettais tout ensemble ?

Une crise de la quarantaine ?

Et oui, et si je mélangeais un peu tout ce que j’aime pour créer un « truc » sur-mesure, pour créer « MON truc » ?

Là aussi, j’ai passé du temps à me questionner sur le liant qui pouvait exister entre ces éléments très épars.

Et puis, après des semaines d’introspection et de questionnements multiples, un thème a émergé tout au fond de moi, comme une évidence. Une évidence telle, qu’il est difficile de poser des mots dessus. Mais maintenant, je sais !

Je veux travailler sur le BONHEUR.

C’est un sujet qui me touche et qui me parle, tout autant qu’il m’intrigue. Je réalise que je m’arrête systématiquement dessus. Dès qu’un article passe dans mon fil d’actualité, je le lis. Quand un reportage est diffusé sur la façon dont les gens vivent le bonheur au quotidien, je le regarde.

Mais tout le monde fait-il de même ? Le sujet est quand même d’importance ! Ne sommes-nous pas tous censés être à la recherche du bonheur ? N’est-ce pas une aspiration universelle ?

Je pourrai ajouter ma pierre à l’édifice en sensibilisant les gens à mon niveau. Peut-être en interviewant des spécialistes du sujet et en leur demandant leur définition du bonheur. Cela montrerait la pluralité des réponses et donc, le champ des possibles.

Si je filme ces entretiens, je pourrai contribuer à ce que chaque personne qui regarde ces vidéos s’interroge sur le bonheur. J’aimerais tellement montrer qu’il est accessible à tous, quelles que soient les circonstances extérieures et les conditions dans lesquelles on vit.

Cela combinerai beaucoup de mes centres d’intérêts : l’échange et le partage, apprendre (les vidéos, les sollicitations d’experts, la diffusion…), rencontrer et découvrir, faire des photos pour avoir des visuels de vidéos sympas…

Eh bien, ça y est : j’ai un projet !!!

RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN ÉPISODE POUR CONNAîTRE LA SUITE…

 

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

Et vous, vous êtes-vous interrogés sur ce qui est important

 

pour vous ? Racontez-nous cela en commentaire !

 

Parce que le bonheur, ça se décide 🙂 , suivez les publications de Nos Ingrédients du bonheur sur les réseaux sociaux :

Écrit par Adé

    6 commentaires

  1. caroline alyurt 21/11/2016 at 22:11 Répondre

    Bravo Adé ! J’ai lu cinq articles, tous très bien!
    Une certaine poésie émane d’eux, tu as un très joli style d’écriture!
    Très belle semaine, à bientôt sur l’Academie.

    • Adé 21/11/2016 at 22:15

      Un grand merci Caroline ! Cela me touche… 🙂 À très bientôt !!!

  2. Stéphanie MANARANCHE 07/11/2016 at 17:44 Répondre

    Bravo Adé !
    Il y a presque un an, au cours d’un déjeuner, nous échangions sur les prémices de ce beau projet.
    Quelle joie de te lire et de partager ainsi quelques instants de bonheur arraché au temps !
    Très belle continuation à toi.
    Happy yours 🙂
    Stéphy

    • Adé 07/11/2016 at 17:57

      Merci Stéphanie !

      Effectivement un an pour mûrir ce qui n’était qu’une idée, lui donner une structure, la transformer en quelque chose de concret et enfin faire émerger ce projet….

      C’était en fait très enthousiasmant !

  3. Laurie 30/10/2016 at 12:39 Répondre

    Merci beaucoup Adé pour ce partage !!! Cela fait plaisir d’en savoir un peu plus sur toi.

    Belle journée remplie de lumière et de bonheur !!! 🙂

    Laurie.

    • Adé 30/10/2016 at 12:45

      Un grand merci Laurie !

      C’est un vrai plaisir pour moi de constater que tu lis avec assiduité mes articles et les commente.

      Belle journée à toi !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire