Retour à la case Départ

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

Vous voici de retour dans les Coulisses de Nos Ingrédients du Bonheur, qui racontent en une série de plusieurs articles, la naissance de ce projet, comment il a émergé, de quelle manière les idées se sont mises en place et ajustées au fur et à mesure, ce que j’ai mis en œuvre et comment je me suis préparée pour vous mettre à disposition ce blog aujourd’hui.

Je vous conseille avant tout de lire le premier article, ce qui vous permettra de mieux comprendre la suite ^_^

Maintenant que c’est fait, rejoignez-moi et passons derrière les Coulisses de Nos Ingrédients du Bonheur.

˜

 ∴ RETOUR À LA CASE DÉPART 

 

Rappelez-vous ! Mon projet a émergé à la suite de changements dans ma vie personnelle et professionnelle. Je me suis rendue compte que je ne m’étais jamais demandé ce qui était important pour moi, ce que j’aimais faire, ce qui me passionnait. Après plusieurs mois de questionnement a émergé un projet : interviewer des experts du bonheur sur la définition du bonheur.

Trouver cela m’a mis dans un grand enthousiasme, et aussitôt, dans une frénésie d’actions. J’ai fait la liste de tous les spécialistes sur le sujet : auteurs, conférenciers, formateurs, coach, experts, blogueurs, tous ceux que je voulais questionner. J’ai aussi défini les questions que je voulais poser et mon accroche de départ. Ensuite, je suis allée voir ce qui se faisait déjà sur le sujet sur mon ami Google. Et là…

Grosse, que dis-je, énoooorme déconvenue : quelqu’un a déjà tout fait ! Julien Peron de Néo Bien-être a déjà interviewé TOUTES les personnes de ma liste, pour leur poser LA question que je voulais leur poser, et il a même interviewé plein d’autres experts que je ne connaissais pas  o_o

Et il n’a pas fait que ça. Il a pour cela, parcouru 200 000 km, réalisé 1500 interviews dans plein de pays et a créé un film compilant tout son parcours… Et cela fait déjà 3 ans qu’il le fait !!! Vous trouverez d’ailleurs son travail, qui est tout à fait remarquable, juste ici.

Pour un coup de massue, c’est un coup de massue !

 

J’accuse le coup… 

Bon clairement, l’Univers me montre que ma voie est autre. Je lui sied gré (à l’Univers) de le faire maintenant, et pas après avoir potentiellement été accusée de plagiat !

Sauf que maintenant, retour à la case départ.

Enfin, pas tout à fait. Je ne veux pas changer de thématique, le bonheur me parle et me tient à cœur. Il faut « juste » que je trouve une autre approche, que je trouve mon élément différenciant en m’appuyant sur ce que je sais bien faire aujourd’hui.

 

Quelles sont mes forces ?

Que m’ont appris mes années de management ? Que m’a appris le milieu de la Relation Clients dans lequel je travaille depuis 15 ans ? Qu’est-ce qui me touche ? Comment suis-je lorsque je suis avec mes amis ? Dans quoi je me sens particulièrement à l’aise ? Où est ma « zone de brillance » pour reprendre l’expression de Christine Lewicki ?

Ce pour quoi je suis douée, c’est ressentir les gens, juste en les écoutant, en voyant au-delà de leurs mots. Je génère souvent en eux des prises de conscience. Je ne sais ni pourquoi ni comment, mais je peux dire en toute humilité, que c’est un de mes talents.

Plus j’y pense et plus je me dis que c’est ça que je dois faire. Pas réfléchir de manière générique par rapport au bonheur, mais bien reconnecter les personnes à leur propre définition du bonheur, faire émerger la recette qui fonctionne pour eux, en les aidant à se reconnecter à leur « enfant intérieur ».

 

Et là tout s’aligne !

Je savais que je voulais utiliser l’écriture et la vidéo.

Jusque-là, je ne trouvais pas de nouveau lien entre le bonheur, le contact humain, la vidéo, l’écriture, mais là tout se met subitement en lien !!!

Je veux réaliser des entretiens avec les personnes qui accepteront de le faire, je veux les questionner sur le bonheur, la place qu’ils y accordent dans leur vie, ce qu’ils mettent en œuvre pour l’être, leur faire décrire les moments où ils se disent qu’ils sont heureux, a minima les moments où ils se sentent particulièrement bien, trouver les liens entre ces moments s’il y en a, et les aider à cartographier ce qui les fait se sentir bien.

Car rien que le fait d’en avoir conscience permet d’y accéder plus facilement.

Car rien que le fait d’y avoir réfléchi permet de se poser la question pour ses enfants, ses amis, sa famille !

J’aimerais filmer ces entretiens, créer une chaîne YouTube pour les diffuser, une page Facebook pour les relayer, et un blog pour y écrire ce que j’apprends au fur et à mesure, pour y donner quelques conseils et offrir par sa lecture, une parenthèse de bien-être.

 

Ah mais au fait !

Retour à la case Départ

Et oui, ah mais au fait !

Au fait :

  • Je ne sais absolument pas comment créer un blog
  • Je n’ai jamais réalisé d’interviews de ma vie
  • Côté matériel, je n’ai même pas de caméra (caméras d’ailleurs que je fuis d’habitude, alors me mettre en scène dans le cadre d’une interview me parait juste waouh !!!)
  • Au fait, ça coûte combien une caméra, et il va me falloir un trépied, et un micro, et de la lumière…
  • Je ne sais pas comment monter une vidéo, avec IMovie ça peut le faire ou non ? Va falloir que j’apprenne à m’en servir
  • Et un générique, il va me falloir un générique au début de mes vidéos
  • Va aussi falloir que j’apprenne à me servir de Photoshop si je veux créer des citations
  • Et puis, quelles questions je vais poser ?
  • Et est-ce qu’il y aura des gens qui vont accepter de faire ça avec moi ?
  • Va falloir que je réquisitionne tout mon entourage pour réaliser les premiers entretiens. Vont vraiment me prendre pour une dingue ! Et s’ils refusent ?!? Non, impossible !
  • Et s’ils veulent bien, mais que par contre ils ne veulent pas être filmés ?
  • Han, et je vais mettre quoi dans mon blog ? Ça va, un blog juste avec des vidéos ? Ben non, je voulais écrire aussi !
  • Et si je bloque complètement devant la caméra ?
  • Et si la personne en face de moi bloque ? Ou pire, si on bloque tous les 2 ?

Oh punaise, mais dans quoi je me lance ?!?

 

Mais qu’est-ce que tu veux Adé ?

On en revient à ce qui est important pour toi. Est-ce que ta vie telle qu’elle est te convient ? Que veux-tu transmettre à ta fille ? Qu’on est régi par ses peurs ou ses rêves ? Tu préfères te lever le matin en étant fière de toi ou continuer à faire « Métro – Boulot – Dodo » tous les jours ?

OK je me lance !!!

 

RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN ÉPISODE POUR CONNAîTRE LA SUITE…

 

___________ ˷ ˷ ˷ ___________

Et vous, avez-vous ce genre de dialogue intérieur ?

 

Que vous dites-vous pour faire taire vos doutes quand ils

 

vous assaillent ? Dites-le nous en commentaire !

 

Parce que le bonheur, ça se décide 🙂 , suivez les publications de Nos Ingrédients du bonheur sur les réseaux sociaux :

Écrit par Adé

    2 commentaires

  1. Laurie 28/11/2016 at 10:41 Répondre

    Encore un joli article ma belle Adélaïde !!! <3
    Tu sais que je connais Julien Peron ??? Il est de Montpellier… 🙂
    Je te souhaite de tout coeur de réussir tous tes projets et de transmettre ta belle énergie au plus grand nombre…
    Belle et heureuse semaine… 🙂

    • Adé 28/11/2016 at 15:08

      Merci Laurie… C’est vrai ?!? ♥‿♥

      Il va falloir que j’aille faire un tour à Montpellier ! Ce serait top de le rencontrer, il m’inspire tellement… Et nous pourrions en plus nous y voir !

      Très belle semaine à toi Laurie 🙂

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire